Blog de book-worm "Les bibliothèques ont des odeurs particulières que l'on ne retrouve nulle part ailleurs. Odeur du temps, du temps écoulé entre les rayonnages, jours, mois, années, peut-être siècles, qui imperceptiblement, chaque jour, change la couleur du papier, odeur de l'encre, de la page. Silence feutré qui enveloppe comme pour permettre aux pensées, au savoir, de ne point s'échapper. Regard comblé par la beauté des reliures, fasciné par le nombre d'ouvrages. Esprit qui se nourrit du savoir des autres, qui a besoin de temps, qui peut puiser sans jamais s'épuiser."

"Les bibliothèques ont des odeurs particulières que l'on ne retrouve nulle part ailleurs. Odeur du temps, du temps écoulé entre les rayonnages, jours, mois, années, peut-être siècles, qui imperceptiblement, chaque jour, change la couleur du papier, odeur de l'encre, de la page. Silence feutré qui enveloppe comme pour permettre aux pensées, au savoir, de ne point s'échapper. Regard comblé par la beauté des reliures, fasciné par le nombre d'ouvrages. Esprit qui se nourrit du savoir des autres, qui a besoin de temps, qui peut puiser sans jamais s'épuiser."

[ Fermer cette fenêtre ]